Ah, les pogs ! Ces petites rondelles de carton ont envahi les cours de récréation dans les années 90, devenant un véritable phénomène culturel, comme les Totoches à leur époque. Pour beaucoup, les pogs évoquent des souvenirs d’enfance, de compétitions amicales et de collections soigneusement organisées. Mais d’où viennent-ils, et comment sont-ils devenus si populaires ? Plongeons dans l’histoire fascinante des pogs et découvrons les gammes qui ont marqué cette époque.

Les pogs ont envahie les cours de récré dans les années 90.

Des bouteilles de lait à la cour de récré

Les pogs trouvent leurs racines à Hawaï dans les années 1920-1930. À l’origine, ces rondelles étaient des bouchons de bouteilles de lait, utilisés par les enfants hawaïens pour jouer. Le nom « POG » vient du jus de fruits fabriqué par Haleakala Dairy, un mélange de passion, d’orange et de goyave. Les bouchons de ces bouteilles ont été rapidement adoptés comme des pièces de jeu, marquant le début d’un passe-temps populaire.

Le véritable essor des pogs s’est produit au début des années 1990, grâce à une enseignante hawaïenne, Blossom Galbiso. Elle a relancé ce jeu dans son école pour offrir une alternative non-violente aux jeux plus agressifs. Son initiative a rapidement pris de l’ampleur, et les pogs ont commencé à se répandre au-delà des îles hawaïennes, atteignant la Californie et bientôt l’ensemble des États-Unis.

C’est en 1994 que les pogs ont atteint leur apogée avec la création de la World POG Federation. Cette organisation a standardisé les règles du jeu et a promu les pogs à travers le monde. Le jeu consistait à empiler les pogs et à les frapper avec un « kini » pour les retourner et les gagner. Les pogs sont devenus une obsession mondiale, avec des millions de rondelles vendues et échangées dans les cours de récréation partout.

La boutille de lait à l'origine des pogs.
À l’origine, les « pogs » servaient dans le bouchon des bouteilles de lait. L’usage de ce petit bout de carton sera rapidement détourné par les enfants.

Les pogs deviennent un nouveau support publicitaire

La popularité des pogs a conduit à la création de nombreuses gammes et séries spéciales. Parmi les plus notables, la gamme originale de la World POG Federation, qui comprenait des dessins colorés et la mascotte Pogman, a été la première à captiver les enfants. Ces pogs étaient souvent distribués dans des événements spéciaux et à travers des promotions commerciales.

Pogman, la mascotte des pogs est rapidement devenu populaire !

Les collaborations avec des franchises populaires ont également joué un rôle clé dans l’essor des pogs. Des séries basées sur des films et des dessins animés célèbres comme « Le Roi Lion », « Batman », et « Dragon Ball Z » ont été lancées, offrant aux enfants la possibilité de collectionner leurs personnages préférés sous forme de pogs. Ces séries spéciales sont rapidement devenues des objets de collection très recherchés.

En France, les pogs ont pris une dimension unique avec des éditions spéciales associées à des marques locales. Des entreprises comme Belin, McDonald’s, et même des marques de chips et de céréales ont créé leurs propres pogs pour attirer les enfants. Ces pogs publicitaires étaient fréquemment offerts en cadeau avec les produits, ce qui a renforcé leur popularité et leur omniprésence dans la vie quotidienne des jeunes.

La gamme originale de pogs certifiés par la World POG Federation.

Les pogs restent un symbole nostalgique des années 90, évoquant des souvenirs de compétitions amicales et de collections précieuses. Leur histoire, depuis les bouchons de bouteilles à Hawaï jusqu’à un phénomène mondial, est une belle illustration de la façon dont un simple jeu peut captiver l’imagination de millions de personnes. Aujourd’hui encore, les pogs rappellent une époque où les cours de récréation étaient le théâtre de duels épiques et de rires partagés. Qui sait, peut-être reviendront-ils un jour pour conquérir une nouvelle génération d’enfants, comme c’est le cas des Goops ?